18 février 2009

QUAND AUBRY QUALIFIE ROYAL "D'EX-PRESIDENTE" DE LA REPUBLIQUE (Le Nouvel Observateur)

NouvelObs.com, 18 février 2009 "Interviewée mercredi 18 février sur France Inter, la première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a qualifié Ségolène Royal "d'ancienne présidente de la République"." Lire la suite
Posté par Res publicain à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2009

BENOIT HAMON APRES AVOIR TRAITE D'ENRAGES LES "PARTISANS" DE SEGOLENE ROYAL PRESENTE SES EXCUSES (RTL)

Hamon : le mea culpa ! Vidéo envoyée par larnaut       "Le porte-parole de notre "maison commune", (les méchants disent du PS à Titine...) s'est excusé par mail auprès d'un camarade de ses propos intempestifs tenus dans le mensuel Breton contre les signataires de la motion E de Ségolène Royal qui envahissent le web: « Leur rage se focalise contre nous. Ils ont dans le sang ce poison de la division, dans des proportions que l'on a jamais connues auparavant. » Sans doute n'en... [Lire la suite]
Posté par Res publicain à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2008

LE MENSONGE DE MARTINE AUBRY, ELLE DIT REPRESENTER 70% DES MILITANTS ET OUBLIE LES 50% DE SEGOLENE ROYAL

Martine Aubry oublie de 30 a 50% du Parti socialisteVidéo envoyée par dagrouik
Posté par Res publicain à 02:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2008

"AUBRY TENTE DE FEDERER LE PS CONTRE ROYAL" PAR VINCENT TIBERJ (NouvelObs.com)

NouvelObs.com, 8 décembre 2008 "Pourquoi Martine Aubry n'a-t-elle pas intégré de membre de l'équipe de Ségolène Royal à des postes importants au sein de la nouvelle direction du Parti socialiste [la nouvelle première secrétaire assure avoir proposé plusieurs secrétariats nationaux à des proches de Royal, ndlr] ? Pourquoi n'y a-t-il toujours pas de conciliation possible entre les deux camps ?- Derrière le fait que Martine Aubry n'intègre pas Ségolène Royal ou ses proches dans l'équipe dirigeante du PS se cache une querelle... [Lire la suite]
Posté par Res publicain à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2008

L'EFFET BELPHEGOR, JACQUES JULLIARD SUR SEGOLENE ROYAL "YES SHE CAN !" (NouvelObs)

NouvelObs.com, 27 novembre 2008 "Fabius et Jospin, Aubry et Delanoë, Hollande et Strauss-Kahn, Rocard et Lang, Hamon et Montebourg, tous unis, tous réconciliés ! Une seule cible ! Qui donc disait que Ségolène Royal divisait le Parti socialiste ? Elle a réalisé ce miracle de leur faire oublier leurs querelles au profit d'un seul objectif : l'abattre.A un détail près : c'est que le troupeau des éléphants, toutes tendances confondues, les rouges, les roses, les blancs, ne pèse plus désormais que la moitié du parti. La gagnante,... [Lire la suite]
Posté par Res publicain à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2008

ARIANE MNOUCHKINE CONDAMNE LES PROPOS DE JOSPIN COMPARANT SEGOLENE ROYAL AUX COLLABOS DE VICHY

AP La metteuse en scène Ariane Mnouchkine, proche de Ségolène Royal, a dénoncé vendredi "l'ignominie" du sous-entendu de Lionel Jospin, qui a fait le parallèle entre le discours de la candidate au poste de Premier secrétaire du PS et les néo-socialistes des années 30. "Dans le socialisme, les 'néos', ceux qui ont été contre le vieux et pour le neuf, n'ont pas toujours laissé de très bons souvenirs", a lâché jeudi soir l'ancien Premier ministre, partisan de Martine Aubry, en allant voter pour le premier tour... [Lire la suite]
Posté par Res publicain à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2008

LIONEL JOSPIN A FAIT UN RAPPROCHEMENT ENTRE SEGOLENE ROYAL ET LES COLLABORATEURS NAZIS

Lionel Jospin a fait un rapprochement entre Ségolène Royal et un collaborateur nazi AP Lionel Jospin a voté jeudi soir pour Martine Aubry lors de l'élection du Premier secrétaire du PS. L'ancien Premier ministre, qui n'avait pas participé le 6 novembre au vote sur les motions en raison d'un déplacement prévu de longue date en Estonie, s'est rendu à 18h45 au local PS du XVIIIe arrondissement, où votaient les trois sections de l'arrondissement. "Personnellement j'aurais souhaité voter pour Bertrand Delanoë au premier... [Lire la suite]
18 novembre 2008

Martine Aubry, la haine de Ségolène Royal chevillée au corps...

Le Post.fr, Citoyenrj "L'enjeu du congrès de Reims selon Aubry L'enjeu du congrès de Reims pour Martine Aubry : se venger de l'affront commis selon elle par Ségolène Royal en étant désignée par 60% des militants socialistes pour la conquête de l'Elysée. On se souvient à l'époque de ses propos mysogines : "la présidentielle n'est pas une affaire de mensurations" ou encore "la candidature présidentielle n'est pas un concours de beauté"... Pendant cette campagne, elle n'aura eu aucun mot de soutien à... [Lire la suite]
Posté par Res publicain à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :